skip to Main Content
01.42.56.60.00 Contact Simulation
Comment Préparer Sa Retraite Avec La Défiscalisation

Comment préparer sa retraite avec la défiscalisation

Il est parfois difficile de se projeter loin dans l’avenir mais malgré tout, il est important de préparer convenablement sa retraite si l’on ne veut pas se retrouver dans une situation économiquement difficile une fois le moment venu. Étant donné que les pensions versées par les régimes obligatoires risquent de n’être pas suffisantes, il convient de prévoir d’autres sources de revenus en effectuant les bons placements. Pour aider les personnes actives à se constituer un revenu complémentaire, l’État a mis en place un certain nombre d’outils incitatifs par le biais d’instruments de défiscalisation immobilière ou financière.

Voici un tour d’horizon des placements bénéficiant d’avantages fiscaux qui vont vous permettre de préparer et d’optimiser votre retraite.

Les placements pour préparer sa retraite

Pour choisir le bon placement, il faut évidemment prendre en compte sa situation professionnelle mais aussi ses propres moyens financiers. Dans tous les cas, il est préférable de s’y prendre tôt pour constituer un capital suffisant.

Le Plan d’Épargne Retraite (PER)

Le Plan d’Épargne Retraite ou PER est un dispositif ouvert à tous les contribuables même s’il est particulièrement intéressant pour les personnes à fort revenus. Il s’agit d’une épargne personnelle qui sera reversée sous forme de rente viagère au moment de la retraite. Il est également possible d’effectuer une sortie en capital à hauteur de 20 % du capital constitué pendant les années de cotisations.

Les sommes versées sur un Plan d’Épargne Retraite (PER) viennent diminuer les revenus annuels et permettent donc de diminuer l’assiette imposable à l’impôt sur le revenu. L’intérêt fiscal des versements est donc lié à la tranche marginale d’imposition. Plus on est lourdement imposé, plus ce dispositif est intéressant. Par exemple M Dupont, célibataire, et ayant un revenu annuel de 100 000 € verse sur un PER 10000 € ; il aura donc une économie d’impôts de 4100 € soit 41% (sa tranche marginale d’imposition) multiplié par son versement.

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) étant un produit de préparation de retraite les sommes sont nécessairement bloqués jusqu’au premier jour de la retraite au plus tôt. Seul un cas de force majeure peut permettre de récupérer l’argent accumulé : liquidation judiciaire, décès du conjoint, fin de droits des allocations chômage, etc. Cependant le souscripteur peut procéder à une sortie partielle de son capital tout au long de sa vie.

Le contrat Madelin

Tout comme le PER, le contrat Madelin permet de préparer sa retraite tout en bénéficiant de réduction d’impôts. Il s’adresse aux travailleurs indépendants (chefs d’entreprise, auto-entrepreneurs, commerçants, artisans…) qui cotiseront de manières régulière ou exceptionnelle. Une fois la retraite arrivée, la personne ayant souscrit à un contrat Madelin se verra alors verser une rente imposable après 10 % d’abattement. Les cotisations versées ne sont pas taxables, ce qui permet une réduction des impôts sur le revenu. Sous certaines conditions, les cotisations peuvent être pris en charge par l’entreprise et donc être déduites de ses frais.

Avec le contrat Madelin, il est impossible de disposer de l’argent investi avant la liquidation des droits à la retraite sauf dans le cas d’accidents de la vie (invalidité, décès du conjoint, etc.). Jusqu’à présent le capital placé ne peut être récupéré que sous forme de rente. Néanmoins, dans le cadre des prochaines Lois de Finance, des aménagements pourraient être prévus. De plus le contrat Madelin est intégralement transférable sur un PER.

L’investissement locatif pour préparer sa retraite

D’autres solutions sont possibles pour préparer une retraite confortable. Un investissement dans la pierre apporte sécurité et revenus complémentaires.

Le loueur en meublé

Afin de profiter des avantages de la location en meublé, il est préférable d’investir dans des biens immobiliers gérés comme une résidence avec services (résidence de tourisme, étudiantes, sénior ou encore Ehpad). Cette solution permet de transférer les inconvénients de la location au locataire unique exploitant le lieu. Ainsi, le bailleur n’aura ni à gérer ni à financer les charges liées à l’entretien des locaux, à leur mise aux normes ou encore éventuellement à leur réparation. Il n’aura pas non plus à gérer les problématiques de vacance locative

Louer en meublé présente également des avantages d’un point de vue fiscal. Les biens acquis sont amortissables d’un point de vue comptable et viennent donc annuler tout ou partie des revenus générés. Les impôts sur le revenu liés à la location meublés sont donc au pire, minorés, au mieux annulés. Louer en meublé permet donc de se constituer une rente tout en défiscalisant les bénéfices perçus. Il est cependant important de bien choisir sa société d’exploitation car les contrats de bail ont une durée allant de 9 à 12 ans.

Le démembrement de propriété

Le démembrement de propriété présente plusieurs avantages pour les personnes soucieuses de leur retraite. Le principe est d’acquérir un bien immobilier en nue-propriété. À côté de cela, un bailleur achète l’usufruit du bien immobilier pour une période d’au moins 15 ans. Pendant toute cette période, le propriétaire ne gagne aucun bénéfice mais n’a aucune charge à payer non plus (rénovation, mise aux normes…). Il n’a pas non plus la responsabilité de gérer la mise en location des locaux lui appartenant.

Une fois la période d’usufruit passée, il devient plein propriétaire automatiquement, sans démarche administrative. Il peut alors disposer de son bien comme bon lui semble : il peut l’occuper, le vendre ou le mettre en location. Ce dispositif permet d’acheter un logement pour sa retraite à moindre coût : une partie du montant du bien immobilier est payé par l’usufruitier. Il est important de réfléchir à la longueur de l’usufruit et d’essayer, si nécessaire de faire coïncider son issue avec le départ en retraite si l’on souhaite vivre dans le bien.

La loi Pinel

Depuis 2014, les particuliers peuvent bénéficier d’une défiscalisation en investissant dans l’immobilier avec la loi Pinel. Le principe est simple pour peu qu’on ait des fonds à placer. L’idée est d’acheter un bien neuf ou rénové ne dépassant pas la somme de 300 000 euros et de le mettre en location pendant une durée de 6, 9 ou 12 ans. La durée d’engagement détermine le taux de réduction d’impôts sur le montant de l’investissement. Ces taux sont de 12, 18 ou 21 % selon la durée de location.

Il peut donc être intéressant, comme pour le démembrement de propriété, de caler la fin de la période de location avec sa fin de carrière et ainsi de profiter du logement en l’occupant. Il est également possible de continuer la location afin de compléter sa pension ou de le vendre afin de se constituer un capital supplémentaire.

 Que retenir de ce guide pour préparer sa retraite en 2019 ?

Aujourd’hui il est indispensable, pour la plupart d’entre-nous, de se constituer une épargne qui générera une rente complémentaire au moment du départ à la retraite. Comme nous l’avons vu, les solutions pour préparer sa retraite sont nombreuses. Cependant, pour optimiser son investissement et profiter au mieux des avantages fiscaux offerts par les dispositifs de défiscalisation immobilière ou financière, il est préférable de se rapprocher d’un conseil en gestion de patrimoine spécialisé dans ce type de placements.

Back To Top
×Close search
Rechercher